Wednesday, March 18

My French is abysmal, so forgive me

I found a little reviewlet from Lyon, courtesy of Faire face à la souffrance et Avancer. For those of you with French skills:

L'âme vagandonde de Jonathan a tôt pris les chemins de traverse. Sa carrière de star s'est arrêtée le jour où sa maison de disque voulu lui imposer sa playlist de concert. Jonathan a pris sa guitare et s'est dirigé vers la station des bus Greyhound la plus proche.
Jonathan Richman en Barcelona
Ce soir JoJo se tient en scène avec son fidèle batteur Tommy et sa guitare espagnole. Nous sommes en retard - mon dernier client a quitté le cabinet à 20:30. Jonathan a les traits tirés. Il se lance dans When we refuse to suffer, when we refuse to feel. Il le chante même en français : Quand nous refusons de souffrir - pas d'émotion et pas de vie! Droit au coeur.
Ensuite il chante Pablo Picasso, les peintures de VanGogh du musée d'Amsterdam, et les anciens maitre Flamands No-one was like Vermeer. Alors qu' il chante les fissures des tableaux, l'âme insensible à la peinture que je suis entrevois enfin quelque chose... Ses chansons allient abstraction et simplicité entrainante. Le public les reprend en choeur (j'allais écrire en coeur).

You can read the rest ici.

Jonathan Richman en Barcelona

Pictures are actually from Barcelona and by alterna2.

1 comment: